Détermination des coûts de stockage induits

Le coût de stockage n’est pas si simple à calculer. D’une part il faut déterminer le niveau de stock maintenu dans la période, et d’autre part le coût de ce stockage.

Calcul du niveau de stock

Pour ce calcul, on dispose de :

  • Stock de la fin de période précédente A
  • Production durant la période B
  • Consommation durant la période C

Tous les calculs que l’on peut faire ne sont qu’une approximation, forcément biaisée, de la réalité. On peut avoir plusieurs interprétations, selon que l’on considère que la production est effectuée (ou du moins payée) au début, à la fin ou continument durant la période, et que la demande arrive au début, à la fin ou continument durant la période.

Tableau 2




Par exemple, la solution production linéaire et demande en fin de période est illustrée ci-dessous. On voit un stock en début de période de A, un stock de fin de A+B (production linéaire) suivi de la consommation C.



Figure 3



La version la plus pessimiste (stock le plus haut) consiste à considérer que la production est au début de la période, et la consommation à la fin (soit un stock moyen de A+B), la version la plus optimiste est que la consommation est en début de période, et la production à la fin (d’où A-C, mais attention, cette valeur peut être négative).

Aucune solution n’est parfaite, il faut simplement choisir en connaissance de cause et surtout, vérifier la sensibilité des choix du plan de production en fonction du modèle retenu. Si la solution est dépendante du modèle, il faut sans doute être prudent.

Exemple :
Tableau 3





Dans cet exemple (le même que pour le Tableau 1), le stock moyen est calculé comme la moyenne entre le stock en début et en fin de période, en considérant donc production et demande comme linéaire.

Calcul du coût de stockage

Dans le calcul du plan de production, le coût de stockage représente le coût de l’immobilisation financière dû à l’anticipation. Schématiquement, les coûts immobilisés sont les salaires et les matières premières.

Si l’unité du plan de demande est transformée en heure, il faut transformer ces heures en dollars, pour ensuite pouvoir appliquer un taux d’immobilisation lié à la masse monétaire imobilisée.

Notation :

  • Pi quantité annuelle à produire pour la famille i
  • Ci coût moyen de production d’un produit i, incluant matière et salaire
  • Hi heures de travail pour réaliser le produit i
  • CMHP coût moyen d’une heure personne



[math] \text{CMHP} = \displaystyle \frac {\sum P_i \times C_i} {\sum P_i \times H_i}[/math]



Ensuite, on multiplie le nombre d’heure par un taux de stockage, comme pour la gestion de stock, au minimum le taux d’emprunt.

Exemple :

Soit une prévision sur 4 familles, 1, 2, 3 et 4 et les données suivantes :

Coût horaire : 33 $
Tableau 4




Ainsi, le coût unitaire pour le produit 1 est : 880=20*33+220

Alors, le coût horaire est de 40$ environ.