Les différents types de "déclencheur" de la production

Qu'est ce qui déclenche la production de produits finis dans une entreprise ?
Trois types de demande peuvent déclencher une production dans une entreprise :
Make to stock : la fabrication alimente un inventaire. C’est du flux tiré. Le client vient "piocher" dans le stock et on relance la fabrication lorsque le niveau d’un produit est sous un seuil donné. La planification (prévision commerciale, etc.) a deux objectifs : d'une part déterminer le "niveau de ressources" qui semble nécessaire pour satisfaire la demande anticipée, et d'autre part, déterminer les seuils de réapprovisionnement et les quantités à approvisionner pour chaque produit.
Make to order : on décide de fabriquer un produit fini donné lorsqu'on dispose d'une commande ferme. Le client va donc devoir attendre que sa commande soit faite pour recevoir son produit. Dans ce cas, la planification a deux objectifs : d'une part déterminer le "niveau - quantité- des ressources" qui semble nécessaire pour satisfaire la demande anticipée, et d'autre part, répondre au client quand on pourra lui livrer les produits commandés.
Make to forecast : fabrication sur prévisions. On effectue des prévisions et ce sont ces prévisions elles-mêmes qui sont mises en fabrication. La planification sert évidemment à faire les prévisions, et lorsque les produits sont faits, les clients viennent "piocher" dans les produits faits. Si les prévisions sont bonnes les clients doivent trouver un produits quand ils le veulent, et les produits doivent trouver des clients. Si les prévisions sont moins bonnes, on aura des surplus ou des manques (backoders).

Pour comprendre les différentes méthodes de mise en production, il faut insister sur deux délais importants :

Le délai de production : C’est la durée qu’il y a entre la décision de produire et la sortie du produit, incluant l’approvisionnement des matières premières (composants approvisionnés).

Le délai du marché : C’est la durée que le client est prêt à attendre pour avoir son produit.

Les méthodes de lancement en production vont beaucoup dépendre de ces délais et de leur comparaison. Notons tout d’abord que ces délais peuvent être très différents. Dans l’aéronautique, il est fréquent que le délai du marché soit de plusieurs années. On « réserve » ainsi des tranches de disponibilité des lignes d’assemblage. Dans d’autres fabrications, comme par exemple des câbles électriques, des produits chimiques de base, on s’attend à ce que le produit soit disponible immédiatement.

Si le délai de production est inférieur au délai du marché, toutes les politiques seront possibles. En revanche, si le délai de production est supérieur au délai du marché, alors le client refuse d’attendre le produit. Il faut anticiper tout ou une partie de la production.

En fait, aucune entreprise n’est complètement en flux tiré ou en flux poussé. Les entreprises se positionnent par rapport au délai commercial.

Globalement, les entreprises fonctionnent sous quatre modes différents. Ces modes de fonctionnement ne sont pas exclusifs et peuvent cohabiter.