Calcul de la charge induite par le PdP

Le PdP donne la liste des besoins en produit fini par période. Il peut être intéressant de calculer la charge induite sur les (voire sur DES) postes de charges. Trois approches sont possibles :

  • Méthode de la charge globale,
  • Méthode de la nomenclature de capacité,
  • Méthode des nomenclatures décalées.
  • Méthodes non agrégées
La première méthode donne une idée très générale de la charge induite, en heure de travail, en heure totale (incluant les heures liées à des tâches indirectes, sans valeur ajoutée) ou même en coût. La seconde donne une idée plus fine de la charge, poste de charge par porte de charge, mais elle ne tient pas compte du fait que tous les composants d’un produit 1 fabriqué en semaine t ne sont pas faits la même semaine. La troisième méthode tient compte de ce décalage. Pour chacune des méthode, le calcul de la charge induite (de la demande de capacité) se fait en multipliant les charges unitaires par la taille du lot ou de la demande.
Notation
  • Composant [math] i [/math],
  • Durée opératoire unitaire sur le poste de charge [math]j, p_{i,j}[/math] ,
  • Taille moyenne d’un lot de composant [math]i, Q_{i }[/math],
  • Lead time du produit [math]i, L_i[/math],
  • Temps de réglage sur le poste de charge [math]j[/math] [math]r_{i,j}[/math],
  • ensemble des composants [math]i[/math], H_i,
  • Nombre de composant de type [math]l[/math] utilisé pour un composant [math]i[/math], [math]n_{i,l}[/math],
  • Quantité de produit [math]i[/math] fabriqué à la période [math]t[/math], [math]x_{i,t}[/math]